dimanche 2 mars 2014

Bazar Gentil

Bonsoir!




Voici, voici


Tout d'abord parlons BD.
Au sujet d'Andrée, l'histoire que j'avais introduite au précédent article (pouh! qu'il était long!).

C'est un projet que j'aimerais bâtir sur la longueur, avec des imbrications hautement subtiles entre les mondes. 
En effet, cette histoire, je la relie à celle de Nygel, et à celle des Sept.
Pour l'instant nous n'y sommes pas encore et tout ceci se dessine progressivement, à la fourchette.

Ainsi, pour cette BD je voulais parler d'une fille qui décide d'arrêter d'écouter ce qu'on lui dit.
Andrée vit dans un milieu où il existe certaines valeurs solidement ancrées.
Tous y sont attachés, mais parfois, il faut trouver la force de révoquer ce qui ne nous convient plus. 
C'est alors con qu'on, non qu'elle devient "rebelle". (ah sacré terme qui me suit)

Mais comme nous n'en sommes qu'au tout very début, je développerai ces axes dans de prochains articles.




   



C'est des recherches de persos que je trouvais plus rigolotes que d'autres.

Les planches qui suivent sont plus des planches test que des définitives.
J'essaie de trouver une forme qui me plaise sans nécessairement être infographique comme précédemment.
Je tente, je teste mais je trouve ne pas pousser assez la recherche, car lorsque j'ai une idée, j'ai trop souvent tendance à la dessiner directos sans prendre le temps de la scénariser ou de la crayonner proprement.
D'ailleurs cette fois j'ai commencé par là mais c'était trop moche.
Discipline, mimi.



Hebergeur d'image





Hebergeur d'image





Hebergeur d'image







Hebergeur d'image
encre, lavis.




Enfin! 
Last but not least.

Samedi, je fêtais gentiment mes dix-neuf ans (rhalala)
et je tiens à remercier tous ceux qui ont pensé à moi, qui m'ont appelée, envoyé de doux messages, et de super cadeaux!

Merci de grand et de tout corazon.

Et plus que toutitout (car cela, je peux vous le montrer),
vous autres dessineux qui vous êtes penché sur mon cas!
Vous avez fait un travail formidable et bleu de beauté.
Grave merci.








Maître Goulla, qui a réalisé mon injonction de la posture des Sept, avec une originalité mégaspaciale, disons-le.



Maître Lune, qui s'est penchée de son trait délicieux sur l'un des Sept.



Maître Evarin, qui, renchérissant, a su saisir avec vigueur et émotion le désarroi de ce membre des Sept.







Maître Milou, bien avisé, qui m'a refait le portrait. Me remplissant de grâce.




Maître Stroff, qui, au mot près, s'est bravement chargé de Nygel, révélant ses spiritualités.



Maître Cheyenne, qui sans craindre mon embrasement, fait revivre magnifiquement feu ma chevelure tombée.








 Et le dernier, mais pas des moindres, car je l'aime beaucoup,
Cette fulgurance épurée de Maître Maud, qui, ma foi a réalisé un portrait, et fidèle, et plein d'amour.







J'ai été gâtée.



On se voit bientôt!
Lovilove.








(clique pour connaître son aventure, sache seulement qu'il s'agit d'un ancien personnage de Stroff que j'ai intégré à l'histoire des Sept)


2 commentaires:

  1. Wah... j'adore mais j'adore le trait de tes personnages ! ils sont vraiment super chouette :D

    RépondreSupprimer